L’association de la presse culturelle du Sénégal a organisé ce mercredi 10 avril, un débat sur le thème « Les séries sénégalaises : défis du contenu et de la technique ». A cette occasion, les panélistes à savoir l’experte en audiovisuel, Marième Selly Kane, le critique de cinéma, Baba Diop et le représentant du conseil national de régulation de l’audiovisuel, Matar sall ont analysé les points forts et faibles des séries sénégalaises.

Longtemps, les programmes du petit écran des télévisions sénégalaises étaient submergées par les télénovélas venant du Brésil, Mexique en Amérique Latine ou de l’Inde en Asie. Aujourd’hui, les séries locales faites par et pour des Sénégalais gagnent du terrain. Ce qui réjouit l’Association de la presse culturelle du Sénégal (APCS) et l’Association sénégalaise des critiques de cinéma (ASCC) affiliée à la Fédération africaine de la critique cinématographique (FACC) qui prônent la promotion de nos productions audiovisuelles et cinématographiques.

Depuis quelques années des productions comme « Un Café avec », « Pod et Marichou », « Adja », « Dinama neekh », « Wiri wiri », « Mbetel », « Nafi », « Maitresse d’un homme marié », etc., font le bonheur des téléspectateurs et des internautes. Car les producteurs en plus de créer des productions locales s’investissent dans un modèle économique innovant basé sur l’internet.

Malgré ce bond en avant, ces séries locales suscitent de vifs débats et essuient surtout des critiques parfois virulentes concernant leur contenu qui pour certains vont à l’encontre de nos valeurs culturelles.

Pour tirer le meilleur de cette avancée audiovisuelle et cinématographique, La Maison de la Presse en partenariat avec l’APCS et l’ASCC appellent à un débat «constructif» autour des séries sénégalaises.

Les professionnels du secteur du cinéma et de l’audiovisuel, scénaristes, producteurs, promoteurs ou entrepreneurs, direction de la cinématographie, sociologues, acteurs religieux, spécialistes des médias, etc., sont conviés à cette discussion.

Ecoutez…

 

Mame Fama GUEYE

LAISSER UN COMMENTAIRE