Actusenegal.net Lors de sa prestation de serment devant le Conseil constitutionnel, ses pairs africains, les différentes autorités du pays, le président Macky Sall a solennellement réitéré son appel au dialogue national, à l’endroit de toutes les forces vives de la nation. Cet appel a été livré dans un contexte post-électoral assez tendu où l’opposition sénégalaise n’a pas reconnu et félicité le président sortant dont la cérémonie d’investiture a été aussi boycottée par elle. Qu’à cela ne tienne, pour l’opérateur économique et président de l’Alliance pour une municipalité émergente ( AME ) El hadj Ndiamé Dansoko.
 L’un des responsables les plus en vue du camp présidentiel de Tambacounda, qui se positionne déjà pour la mairie de sa collectivité locale, a lancé :  » Il importe de savoir que le président Macky Sall, dans un scrutin libre et transparent, a remporté haut la main, la dernière élection présidentielle, en devançant de très loin ses concurrents de l’opposition. Les sénégalais lui ont de nouveau accordé leur confiance. Pour dire qu’il a ainsi les coudées franches pour la réalisation de ses projets et de son ambition et qu’il peut être à l’aise pour gérer les affaires du pays lors de ce présent mandat. Mais l’on sait que le président Macky Sall est un grand républicain et il a fait remarquer qu’il entend aussi travailler avec les autres sénégalais qui ne lui ont pas accordé leurs voix. Pour l’intérêt supérieur du Sénégal et soucieux de la préservation d’un climat social apaisé, il a continué d’appeler l’ensemble des forces vives du pays au dialogue, à la concertation permanente autour d’une table, pour la stabilité du pays et l’atteinte de l’émergence ».
A la suite du président de la république, le leader de AME El hadj Ndiamé Dansoko a aussi  » invité l’ensemble de ses compatriotes, sans exclusive à répondre favorablement à la main tendue du chef de l’Etat, pour la construction d’un Sénégal de paix, de concorde, de prospérité, de bien-être pour tous ».
Mohamed El Amine THIOUNE- senegal-news. net

LAISSER UN COMMENTAIRE