Actusenegal.net  La native de Saint-Louis n’est pas allée par quatre chemins pour confirmer qu’au sein du cercle de la police,il existe bel et bien la misogynie« C’est possible qu’une femme redevienne Directrice générale de la Police nationale comme Anna Sémou Faye l’a été », dit Tabara Ndiaye commissaire de police et porte-parole de la Police nationale dans l’émission Grand Jury. Il arrive aux femmes policières d’être l’objet de remarques du genre, « Une femme doit être au foyer et non d’être là avec les hommes ». Selon Tabara Ndiaye, ces hommes qui font ce genre de remarques viennent d’un autre monde et qu’ils devaient faire l’effort d’accepter cette nouvelle donne de femmes capables d’avoir des responsabilités au sein d’équipes composées d’hommes. Ouais la misogynie existe au sein de la Police »confie-t-elle à Babacar Fall de la Rfm.

Évoquant son cursus universitaire,la Commissaire Tabara Ndiaye se rappelle de ses années d’étudiante en droit où elle a pleuré en deuxième année, parce qu’elle lui manquait quelques points. « Je me rappelle, c’est le Professeur Yancoba Ndiaye qui a appelé mon père pour qu’il vienne me chercher. C’était un cursus long, complexe et compliqué »dit-elle de son passage à la Fac de droit. elle a atterri ensuite à la Police après avoir réussi le concours. « policière, c’est ce que je voulais être  »

IGFM

LAISSER UN COMMENTAIRE