Encore beaucoup d’efforts à faire pour que le Sénégal se mette au niveau des pays comme le Cap-Vert, seul pays de la CEDEAO hors de la zone rouge. C’est ce qui ressort de la publication de l’indice de perception de corruption pour l’année 2018. Le Sénégal a enregistré un score de 45 points sur 100, ce qui le laisse toujours dans la « zone rouge », décortique Birahim Seck, face à la presse, ce mardi 29 janvier 2019. « Nous constatons que le Sénégal stagne depuis 2016 », déplore le Coordonnateur du Forum civil, représentant de Transparency international au Sénégal. Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE