« Wade-fils » fait un pas de plus vers la présidentielle 2019. Selon les informations de Libération, Karim a écrit aux autorités françaises pour demander à être déchu de cette deuxième nationalité. Il s’agit pour lui, croit savoir le journal, de se conformer à la loi qui stipule que les candidats à l’élection présidentielle doivent être exclusivement de nationalité sénégalaise.

Selon nos confrères, les autorités françaises ont satisfait cette demande par écrit et c’est d’ailleurs sur cette base que le fils de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, a obtenu un certificat de nationalité sénégalaise versé dans son dossier de candidature déposé au greffe du Conseil constitutionnel.

Le candidat de la « Coalition Karim Président2019″, fait partie des cinq qui ont passé l’épreuve du parrainage sur les 27, au total, qui avaient déposé leur dossier de candidature.

De l’avis de Me Aïssata Tall Sall, « le combat est perdu d’avance pour lui (dans la mesure) où il n’est inscrit sur les listes électorales. »

LAISSER UN COMMENTAIRE