Actusenegal.net La justice va tirer au clair ces pratiques répréhensibles. Le commandant de la gendarmerie territoriale, le général de brigade Moussa Fall, avait pointé l’existence de caisses illicites dans les brigades de gendarmerie. Il s’agit de trois caisses : une caisse journalière, une caisse hebdomadaire et une caisse spéciale du commandant de brigade. Si ces accusations sont fondées, l’Ofnac va se saisir de cette affaire. Du moins, si l’on se fie à Mamadou Kassé, chargé de la communication de l’Ofnac.

« J’entends parler de ces caisses. Je dois dire qu’à notre niveau, nous n’avons pas pris connaissance officiellement de ce qui s’est passé, précise-t-il. Mais, nous considérons que, si c’est le cas, il y a nécessité de prendre toutes les dispositions pour que de telles situations ne prévalent pas dans ces structures-là. Si l’information est avérée, l’Ofnac va prendre des mesures. »

LAISSER UN COMMENTAIRE