L’Ordre national des médecins du Sénégal a présenté samedi dernier son tableau de bord. Il compte 1800 membres, soit une augmentation de 400 médecins. Les membres de l’Ordre sont considérés comme les seuls de la profession exerçant légalement dans le pays. Le reste, ce sont des «faux médecins». «Au Sénégal pour être reconnu comme médecin, il faut être inscrit à l’Ordre des médecins du Sénégal.

?Faute de quoi, la personne concernée est considérée comme usurpateur de fonction», a signalé Dr Joseph Mendy, vice-président de l’Ordre des médecins dans Enquête. Ces «usurpateurs» risquent entre 2 et 6 mois de prison ferme.

«Il y a trois conditions à remplir pour exercer le métier de médecin au Sénégal : la technicité, c’est-à-dire l’obtention du diplôme d’Etat, être de nationalité Sénégalaise et s’inscrire à l’Ordre», précise Dr Mendy. Qui s’empresse de souligner que le médecin qui est malade ou exerçant dans l’administration est exempté d’inscription.

LAISSER UN COMMENTAIRE